Movin’On revient en 2018

Après une édition 2017 qui a marqué les esprits… le sommet mondial sur la mobilité durable revient à Montréal en 2018!

À Movin’On, nous croyons fermement que c’est à la croisée du commerce et de la créativité que naissent les solutions novatrices aux défis de notre époque. C’est pourquoi Michelin et C2 International travaillent main dans la main pour propulser cet événement unique sur la mobilité durable. Comment anticiper les besoins des usagers de demain? Comment maximiser le potentiel économique et environnemental de l’économie circulaire? Comment développer et mettre en place des moyens de transport et des infrastructures qui soient respectueux de l’environnement et de la sécurité? À Movin’On, des participants du monde des affaires, des gouvernements et du domaine académique collaborent et explorent de nouvelles actions pour définir ensemble l’avenir de la mobilité.

Réservez dès maintenant les 30, 31 mai et 1er juin dans votre agenda pour vous assurer de participer à ce nouveau chapitre de Movin’On!

je m’inscris à la prévente

Publié dans Non classé Tagués avec :

Alors ? Qu’est ce qui a avancé à Movin’On ?

Du 13 au 15 juin dernier, il y a eu du mouvement à Montréal ! Start-ups, pouvoirs publics, grands groupes, innovateurs de tous bords, universitaires et collectivités se sont réunis pour Movin’On, le nouveau sommet international de la mobilité durable qui succède aux « historiques » Michelin Challenge Bibendum.

Tous les secteurs rassemblés autour des défis de la mobilité durable

Comment rendre la mobilité de demain plus sure, plus propre et plus efficace pour tous ? Quelles nouvelles expériences du transport émergent aujourd’hui ? Comment mettre en place une économie circulaire ? Quelle place accorder à la mobilité intelligente ? Quelles législations faut-il appliquer pour améliorer la mobilité du futur ? Autant de questions qui ont occupé les 4 000 participants venus de 31 pays.

Découvrez nos articles sur Movin’On

Que faut-il retenir de Movin’On ?

Ce qui nous a marqué : un grand élan collectif et des rencontres inédites ! Premières discussions entre des entreprises d’horizons différents : entreprises canadiennes et start-up chinoises, ministres et universitaires, responsables d’ONGs et des chefs d’entreprise. C’est sûrement la naissance de collaborations futures et c’était le but !

Maquette du Solar Impulse 2

Les 100 partenaires ont montré qu’ils savaient discuter mais aussi être bien concrets en exposant et faisant tester leurs dernières innovations : navette intelligente EZ10 d’EasyMile, maquette du Solar Impulse 2, véhicules propulsés à l’hydrogène,…

En savoir plus sur EZ10 par EasyMile

Et ce n’est pas fini puisque Jean-Dominique Senard, Président du Groupe Michelin, vous donne rendez-vous dans un an, à Montréal toujours, pour une nouvelle édition : Movin’On devient un événement annuel !

Et Michelin ?

Difficile pour nous de parler de Movin’On sans citer notre dernière innovation dévoilée pendant l’évènement : le pneu concept Vision, rechargeable grâce à l’impression 3D, connecté et fabriqué à partir de matériaux biosourcés 100 % biodégradables !

Votre avis est précieux ! Selon vous, quelles sont les questions brulantes au sujet de la mobilité qu’il faudra aborder à Movin’On en 2018 ?

Si vous avez raté Movin’On, le compte-rendu des échanges sera disponible avant la fin de l’été. Vous pouvez retrouver les meilleurs moments de l’événement sur nos réseaux sociaux.

#MovinonConf LinkedIn MichelinYoutube Movin’On@Michelin @movinonconf @claire_dorland

En savoir plus sur MOVIN’ON

Publié dans Non classé Tagués avec : , ,

Movin’on vers une économie circulaire

L’économie circulaire est un processus complexe à mettre en place mais simple à définir : c’est faire plus avec moins. Pourquoi ? Parce que la croissance économique devra, à l’avenir, prendre en compte la raréfaction de notre capital naturel et des ressources finies. Comment ? C’est l’objectif de Movin’On : passer de l’ambition à l’action.

L’Economie Circulaire, ou Comment faire plus avec moins ?

Jusqu’aujourd’hui, le modèle de l’économie était linéaire, c’est à dire que la production et la consommation étaient fondées sur des ressources naturelles qu’on croyait « illimitées ». On se contentait d’extraire, fabriquer puis jeter. L’économie circulaire est une alternative fondée sur trois principes : préserver et développer le capital naturel, optimiser l’exploitation des ressources et réduire les impacts négatifs.

Ensemble à Movin’On pour construire une ville circulaire

Les 13, 14 et 15 juin, les acteurs de la mobilité du secteur privé et public se réunissent à Montréal pour le sommet de la mobilité durable, Movin’On by Michelin. Des membres d’ExxonMobil, General Motors, Add Up, WWF ou encore de l’Université du Danemark chercheront ensemble des solutions pour rendre circulaire la ville de demain. Nos échanges tourneront autour de questions telles que : Comment lutter contre l’obsolescence programmée tout en instaurant des modèles économiques efficaces pour les entreprises ? Comment la technologie de l’impression 3D peut-elle contribuer à une mobilité plus propre ?

Chez Michelin, le pneu rond devient circulaire

Ce sera l’occasion pour nous de présenter à nouveau notre stratégie d’économie circulaire que nous avons appelée les 4 « R » pour :

  • Réduire le poids des pneumatiques, les émissions de CO2 associées à leur usage et le nombre de pneus nécessaires pour faire un même nombre de kilomètres : en un mot, optimiser le rendement des ressources utilisées, et ce tout au long de la vie du pneumatique
  • Réutiliser via la réparation, le recreusage et le rechapage du pneu afin d’allonger sa durée de vie ;
  • Recycler les pneus en fin de vie, en continuant à valoriser les matériaux ;
  • Renouveler via l’utilisation des matériaux non fossiles dans le pneu.

Et vous ? Vous connaissez des villes, institutions ou entreprises dont les initiatives d’économie circulaire sont inspirantes ? Dites nous en plus !

Envie de connaître le bilan des conversations entre les acteurs de la mobilité ? Envie de savoir quelles décisions ont été prises quant à la ville de demain et quelles actions ont été mises en place ? Rendez-vous sur ce blog après Movin’On !

Suivez l’évènement Movin’on sur les réseaux sociaux

#MovinonConf @Michelin @movinonconf @claire_dorland

En savoir plus sur MOVIN’ON

Publié dans Non classé Tagués avec : , ,

Concept Vision MICHELIN

La mobilité est un fondement du développement humain. Nous innovons pour la rendre plus sûre, plus efficace et plus respectueuse de l’environnement.

Imaginez un pneu qui soit aussi une roue qui tire sa force de sa structure biomimétique, comme si elle avait été créée par la Nature. Faite de matériaux recyclés, elle est recyclable après avoir roulé autant que le véhicule lui-même, et elle est increvable puisque sans pression.

Imaginez ensuite que vous n’ayez plus à soucier de l’état de la route où des intempéries : votre bande de roulement s’adapte à votre usage car elle est rechargeable à volonté en utilisant le juste nécessaire de matière, donc sans gaspillage de ressources, de temps ou d’argent.

Cette solution, Michelin l’a imaginée : le Concept Vision MICHELIN présenté à Movin’on (Montréal, du 13 au 15 juin), a déchaîné la curiosité des experts et de la presse.

Concept Vision MICHELIN, qu’est-ce que c’est ?

L’association de trois éléments :

1) Une roue extrêmement résistante grâce à sa structure conçue selon le generative design (forme qui imite le processus de croissance naturelle). Elle est en matériaux recyclés et est entièrement recyclable.

2) Une bande de roulement biodégradable qui peut être rechargée par une imprimante 3D. L’avantage ? Qu’elle soit usée ou bien que vos conditions de route changent (off road, pluie, neige, chaleur…), vous pouvez imprimer la bande de roulement qu’il vous faut en quelques minutes. L’impression 3D ajoute juste la quantité de matière qu’il faut, là où il faut, sans déchet.

3) Enfin, le Concept Vision MICHELIN communique avec votre véhicule. Vous êtes informé de l’état de la bande de roulement et vous pouvez choisir celle que vous voulez, ou suivre la proposition de l’application embarquée qui détecte votre besoin.

Notre vision de la mobilité repose aussi sur une vision de l’économie : une économie circulaire, qui sauvegarde les ressources de la planète en réduisant, réutilisant, renouvelant et en recyclant les matériaux nécessaires à la fabrication de nos produits, afin de ne pas laisser d’empreinte sur l’environnement. Cette vision orient notre Recherche car nous gardons à l’esprit que pour que la mobilité ait un avenir, il faut qu’elle soit toujours plus sûre, plus efficace et plus respectueuse de l’environnement.

Publié dans Non classé Tagués avec : , ,

Movin’on vers de nouvelles expériences du transport

On ne vous apprend rien, la manière de se déplacer évolue de jour en jour. Nos grands-parents auraient-ils pu deviner qu’un jour on conduirait des voitures en libre-service qu’on ne possède pas, qu’on ferait monter des inconnus à bord sans qu’ils fassent du stop ou ferait ses courses sans bouger de son fauteuil ? Du 13 au 15 juin à Movin’On, les acteurs de tous les horizons se réunissent pour anticiper et répondre aux besoins qui naîtront de la mobilité de demain.

S’ouvrir à tous les acteurs pour concevoir la mobilité du futur

Depuis plusieurs années déjà, l’industrie automobile ne mène plus, seule, le bal du secteur des transports. Avec l’arrivée des véhicules connectés, les secteurs de l’électronique, du digital, et des télécommunications sont entrés dans la danse. Il est donc essentiel de décloisonner, se rencontrer et innover ensemble pour faire advenir une mobilité qui soit à la hauteur et même dépasse les attentes de nos clients ! C’est ce que nous ferons à Movin’On notamment pendant un atelier de Design Thinking mené par IDEO.

Mais pourquoi s’arrêter en si bon chemin ? Nos entreprises ont besoin des pouvoirs publics pour faire progresser la mobilité. Au cours d’une masterclass, l’Institut Montaigne, think tank français, nous fera part de ses propositions pour concilier les impératifs environnementaux, sociétaux, économiques des pouvoirs publics et les besoins de mobilité croissants des citoyens.

Optimiser le transport de marchandises

La digitalisation ne révolutionne pas uniquement la mobilité des personnes mais aussi le transport de marchandises. Les ventes du e-commerce augmentent de 10 à 15 % par an1 ce qui fait croître considérablement le volume de marchandises transportées. Les livraisons à domicile dans les villes soulèvent de nombreux enjeux à la fois d’efficacité et de respect des délais pour satisfaire les consommateurs et en même temps de congestion et pollution dans les agglomérations. Le sommet mondial de la mobilité sera l’occasion d’envisager des solutions innovantes comme l’application du modèle collaboratif du car-sharing au transport de marchandises.

Les jeunes pousses qui nous boostent

Des exemples de start’up que Michelin a invitées à Movin’On pour stimuler les énergies ? TravelerCar qui « permet de mettre votre véhicule en location pendant votre voyage plutôt que de payer au prix fort le parking à l’aéroport ». Ou encore U-Parking qui offre un service de réservation de places de parking grâce à l’identification par la plaque d’immatriculation.

Envie de connaître le bilan des conversations entre les acteurs de la mobilité ? Envie de savoir quelles décisions ont été prises quant à la ville de demain et quelles actions ont été mises en place ? Rendez-vous sur ce blog après Movin’On !

 

Suivez l’évènement Movin’on sur les réseaux sociaux

#MovinonConf @Michelin @movinonconf @claire_dorland

En savoir plus sur MOVIN’ON

Publié dans Non classé

Movin’On vers une mobilité intelligente

La mobilité intelligente, c’est-à-dire, l’intégration des nouvelles technologies et de l’intelligence artificielle dans les modes de transport, évoque des idées bien variées en fonction des interlocuteurs.

Si on vous dit mobilité intelligente, vous répondez ?

Les experts en robotique, informatique, cybernétique diraient : Apprentissage Automatique, Big Data et Open Data. Prenons garde à la protection des données personnelles !

Les entreprises et les start ups s’exclameraient : véhicules autonomes, intelligence artificielle, Internet des Objet. Des challenges techniques excitants et de formidables opportunités d’innovation !

Les autorités publiques et les gouvernements riposteraient : trafic intelligent, trains automatiques, bus autonomes, ville connectée. Mettons en place des régulations pour améliorer la sécurité des personnes, rendre accessible la mobilité à plus d’usagers, fluidifier le trafic et optimiser les déplacements.

Les citoyens seraient mitigés : Science-fiction ? Réalité proche ? Confort ?

Ensemble à Movin’on pour partager nos réponses

Les 13, 14 et 15 juin, des représentants de Salesforce, IBM, Thales, Renault, Orange, Michelin, des experts de l’Université de Berkeley et de l’Université du Michigan, le Directeur de la transformation digitale de l’Etat d’Illinois, et bien d’autres encore se réuniront pour discuter de leurs visions et leurs avancées respectives dans le domaine de la mobilité intelligente.
Au côté de nombreuses autres entreprises, Mobileye, le constructeur des « yeux » du véhicule autonome, présentera sa technologie de détection des objets, son système anticollisions, et ses solutions d’assistance à la conduite.
En savoir plus sur Mobileye

Les jeunes pousses qui nous boostent

Pour apporter un regard neuf à ces échanges, Michelin a invité des start’up à Movin’On. Des exemples ? Benewake, jeune groupe chinois qui fabrique des « yeux de robots » grâce à la télédétection par laser exposera ses produits utilisés principalement par les voitures autonomes et les drones. Weather Telematics, entreprise canadienne spécialisée dans la science des données, l’intelligence artificielle et l’internet des objets, montrera comment elle se sert des données météorologiques et routières en temps réel pour améliorer la sécurité des usagers sur les routes.

En savoir plus sur Benewake
En savoir plus sur Weather Telematics
Et vous ? Si on vous dit mobilité intelligente, vous répondez ?

Envie de connaître le bilan des conversations entre les acteurs de la mobilité ? Envie de savoir quelles décisions ont été prises quant à la ville de demain et quelles actions ont été mises en place ? Rendez-vous sur ce blog après Movin’On !

Suivez l’évènement Movin’on sur les réseaux sociaux

#MovinonConf @Michelin @movinonconf @claire_dorland

En savoir plus sur MOVIN’ON

Publié dans Non classé Tagués avec : , ,

Movin’On Vers une mobilité plus sure, plus propre et plus efficace pour tous

Deux caps essentiels ont été fixés par l’ONU en 2015 : diviser par deux le nombre de décès et de traumatismes dus à des accidents de la route d’ici à 2020 et limiter le réchauffement de la planète à 2°C en 2100 par rapport à 1870. C’est certain, faire évoluer la mobilité des biens et des hommes vers plus de sécurité, plus d’efficacité et plus de respect de l’environnement sera l’un des leviers qui permettra au monde d’atteindre ces deux objectifs.

La question reste de savoir comment !

Mais alors, comment les faire évoluer ? Chez Michelin, nous sommes intimement persuadés que pour répondre à cette question, il ne faut ni réfléchir, ni agir seuls !

Nous avons donc décidé de réunir les représentants de grands groupes comme Michelin, Solvay ou Total, des experts académiques par exemple des professeurs de l’Université d’Ohio, des responsables politiques comme un membre de la Chambre des représentants de Rhode Island et tant d’autres encore. Ils se retrouvent à Movin’On du 13 au 15 juin, au Sommet du « Comment ».

Comment être plus en sécurité sur la route ?

C’est l’occasion rêvée de se pencher ensemble sur le rôle que joue et jouera la technologie et le digital dans l’amélioration de la sécurité routière. Nous trouverons comment favoriser la sécurité grâce à la collaboration entre les produits (véhicules, équipements,…), les infrastructures (routes, transports publics, signalisation, ..) et l’éducation des usagers (diminution de leurs comportements à risque). Les discussions avec nos partenaires tourneront aussi autour des problématiques spécifiques liées à la mobilité des personnes vulnérables ou encore la question de l’apport du véhicule autonome dans la prévention des accidents de la route.

Comment rendre les transports plus propres et plus efficaces énergétiquement ?

Les ateliers et de classes de maître seront une opportunité pour échanger sur les solutions de réduction des émissions de CO2 : les alternatives aux énergies fossiles comme l’hydrogène et le lithium, la création de smartcities ou encore les enjeux particuliers soulevés par la transition énergétique des bus et autres gros véhicules.

Les jeunes pousses qui nous boostent

Afin de stimuler les énergies, Michelin a invité plusieurs start’up à prendre part aux débats. Lightyear présentera sa solution d’alimentation en électricité des véhicules fondée sur le solaire et les prises secteur. Nodresa fera part de son expertise sur les systèmes de propulsion électriques des véhicules commerciaux. Effenco exposera sa technologie d’électrification des camions « active stop-startMC ».

Envie de connaître le bilan des conversations entre les acteurs de la mobilité ? Envie de savoir quelles décisions ont été prises quant à la ville de demain et quelles actions ont été mises en place ? Rendez-vous sur ce blog après Movin’On !

Suivez l’évènement Movin’on sur les réseaux sociaux

#MovinonConf @Michelin @movinonconf @claire_dorland

En savoir plus sur MOVIN’ON

Publié dans Non classé Tagués avec : , ,

Prêts à relever ensemble les défis de la mobilité de demain ?

Claire Dorland Clauzel, directeur du Développement Durable, des Marques et des Relations Extérieures du Groupe Michelin, présente Movin’On, le Sommet Mondial de la Mobilité Durable qui aura lieu du 13 au 15 juin à Montréal. Ces 3 jours d’échanges, de rencontres, de partage autour de la mobilité urbaine connectée se concentreront sur 6 thèmes :

  • « Vers une mobilité propre, efficace et sûre »
  • « Développement de l’économie circulaire »
  • « Vers une mobilité intelligente »
  • « La réglementation & les politiques incitatives »
  • « Vers de nouvelles expériences de transport »
  • « Les prochaines grandes avancées en mobilité »

Rendez-vous sur ce blog deux fois par semaine pour découvrir le contenu de ces débats et les actions mises en place pendant cet évènement clé pour le secteur du transport !

Publié dans Non classé Tagués avec : ,

La participation de Michelin au wbcsd : une collaboration multisectorielle au service d’une mobilité durable

Du 27 au 30 mars 2017, s’est tenu à Genève la réunion des délégués du World Business Council for Sustainable Development (WBCSD, en français, Conseil Mondial des Affaires pour le Développement Durable). Convaincu que la construction de la mobilité de demain passera par des collaborations innovantes et intelligentes entre les différents acteurs économiques, Michelin participe activement aux différents groupes de travail mis en place par le WBCSD.

WBCSD, UN lieu UNIQUE de dialogue trans-secteur

Cette coalition internationale qui rassemble les dirigeants de plus de 200 entreprises à travers le monde a été fondée en 1995 suite au sommet de la Terre de Rio de Janeiro. Elle offre aux acteurs économiques de tout secteur d’activité un espace pour dialoguer, partager leurs connaissances sur le développement durable, échanger des bonnes pratiques et mener des projets conjoints. Parmi les 12 projets nés du WBCSD, Michelin participe notamment au Tire Industry Project et au Sustainable Mobility Project 2.0.

Les acteurs du pneu travaillent de concert pour relever les défis induits par la mobilité

Créé en janvier 2006 et regroupant Michelin et 10 autres manufacturiers de pneumatiques – soit environ 65% de la production de pneu mondiale – le Tire Industry Project (TIP) a pour objectif d’identifier et de trouver des solutions aux potentiels effets sur la santé et sur l’environnement de la fabrication et de l’utilisation du pneu.

En savoir plus sur le Tire Industry Project

Sustainable Mobility Project 2.0 : vers une mobilité urbaine durable

Depuis 2013, des acteurs de la mobilité, constructeurs automobiles, manufacturiers, énergéticiens, etc., ainsi que des experts du monde académique se réunissent pour construire un cadre concret qui favorise la transition des villes vers une mobilité durable, c’est-à-dire multimodale, inclusive et à faible impact environnemental. Toutes ces parties prenantes ont testé ce modèle à Hambourg, Lisbonne, Bangkok, Campinas, Chengdu et Indore. Ce processus a également reçu le support de la commission Européenne. Toutes ces villes ont été très satisfaites des analyses et conseils de SMP2.0 qui constitue un bel exemple de consultation des citoyens et parties prenantes au service d’une mobilité urbaine durable et intelligente !

Découvrez Sustainable Mobility Project 2.0 en vidéo :

 

Publié dans Non classé Tagués avec : , ,

« Je signe ce manifeste… parce que j’ai des enfants »

Gauthier Louette, PDG de SPIE, 1er signataire du Manifeste pour Décarbonner l’Europe.

De gauche à droite : Claire Dorland-Clauzel membre du comité exécutif, Directeur des Relations Extérieures et du Développement Durable de Michelin, Jean-Marc Jancovici Président du Shift Project, Brice Lalonde Président du Business & Climate Summit

Ce mardi 21 mars 2017, aux côtés de Jean-Dominique Senard, Président du groupe Michelin, 1900 personnes – dirigeants de petites et grandes entreprises, représentants d’organisations professionnelles et personnalités du monde académiques – ont signé le Manifeste pour Décarboner l’Europe élaboré par les équipes du Shift Project. La RATP, Orange, Vinci, Engie, Areva, l’OCDE, le CNRS, l’Université Paris-Dauphine, l’EDHEC, Michelin et tant d’autres étaient présents à ce rendez-vous.

Un an après la signature de l’Accord de Paris suite à COP21, The Shift Project, think tank dont l’objectif est de favoriser la transition énergétique en Europe, a soumis aux acteurs du monde économique 9 propositions concrètes et réalistes qui permettraient d’inscrire l’Europe dans la trajectoire du 2°C d’augmentation de la température globale en 2100 prévu dans cet Accord. Pourquoi ce manifeste a-t-il suscité tant d’intérêt ?

Le secteur privé détient la clé de la décarbonation de l’Europe

Claire Dorland-Clauzel, membre du comité exécutif, Directeur des Relations Extérieures et du Développement Durable de Michelin, a pris la parole pour souligner l’importance du rôle joué par les entreprises dans la décarbonation de l’Europe : « Les acteurs non étatiques et la société civile sont au cœur du Manifeste du Shift Project signé par le groupe Michelin. Nous sommes convaincus que ce sont notamment les acteurs du secteur privé qui pourront apporter des solutions innovantes et aider ainsi l’Europe à basculer dans l’ère bas carbone. Les technologies existent, il s’agit désormais de les accompagner à travers des partenariats publics/privés innovants. »

La transition vers le bas carbone, une formidable opportunité

Chez Michelin, nous croyons, par ailleurs, que la transition énergétique est un réel vecteur de progrès pour la société et un levier d’innovation technologique pour les entreprises. Agir en faveur du développement durable c’est continuer à croître tout en évitant les effets négatifs de la croissance.

Cette conviction est d’ailleurs au cœur de notre stratégie de croissance durable : développer nos activités tout en faisant du respect de la société et de l’environnement une priorité. Cette stratégie s’appuie sur 4 leviers que nous appelons les 4 « P » :

  • des Produits toujours moins consommateurs d’énergie et qui s’inscrivent pleinement dans le cadre d’une économie circulaire
  • une Production de moins en moins dépendante des énergies fossiles,
  • un Prix du carbone expérimenté en interne depuis 2016,
  • et des Partenariats avec des acteurs qui enrichissent notre réflexion sur le futur de la mobilité.

Pour en savoir plus sur le Manifeste Pour Décarboner l’Europe : http://decarbonizeurope.org/

 

Publié dans Non classé Tagués avec : , ,